Cliquez ici pour activer la lecture rapide
Ceinture d'asteroide

Pour produire, l’Homme ira extraire des minerais sur des astéroïdes

L’extraction de minerais est une activité capitale pour le développement économique mondiale. Toutefois, la raréfaction des minerais pose un grand nombre de questions. Ces dernières années, on a pu noter un plafonnement des rendements, une baisse du nombre de gisements découverts, une baisse de production dans les plus grands gisements de la planète, une augmentation des prix, une augmentation de la difficulté d’extraction,… Notre civilisation utilise des quantités importantes de minerais et de métaux lourds. Cependant, la demande croissante et les conditions d’extraction de plus en plus couteuses constituent une réelle problématique.

Pour produire, l’Homme ira-t-il extraire des minerais sur des astéroïdes ?

En 1998 sort « Armageddon », un film américain réalisé par Michael Bay. Il met en scène une équipe de foreurs astronautes envoyés sur un astéroïde qui fonce droit sur la terre. Ils y creusent un puits dans lequel sera insérée une charge nucléaire, afin de sauver la planète.

Cela reste de la science fiction. Mais est-ce si improbable ?

Le premier astéroïde fut découvert en 1801. On en dénombre aujourd’hui plus de 560 000 dans notre système solaire. En 1996, la NASA envoie la sonde NEAR Shoemaker étudier l’astéroïde 433 Eros. Cette sonde établie en 2000 une cartographie complète de sa surface et s’y pose en 2001 en prenant quelques derniers clichés de la surface. En 2003, la JAXA (Agence d’Exploration Aérospatial Japonaise) lance la sonde Hayabusa qui s’est posée sur l’astéroïde 25143 Itokawa en 2005, et revient sur terre avec des particules extraterrestres. Le Japon devient ainsi le premier pays à s’être posé sur un astéroïde et en avoir rapporté des échantillons sur terre. En 2012, Planetary Resources, société fondée par quelques milliardaires américains (dont Larry Page et Eric Schmidt de Google ou James Cameron, le fameux réalisateur) qui a pour but l’exploitation minière d’astéroïdes. En 2013, David Gump, un entrepreneur américain, fonde la société Deep Space Industries qui a pour objectifs économiques le ravitaillement des satellites de télécommunication et l’exploitation minière des astéroïdes. Bien que ces projets soient contestés par certains scientifiques, notamment pour des raisons de rentabilité économique, ils pourraient devenir rentables à long terme.

La question n’est plus de savoir si l’Homme ira extraire des minerais sur des astéroïdes, mais quand ?

Aurélien Ferry
Retrouvez cet article sur le site d'Aurélien, Relayeur.fr
Ingénieur en Génie des Systèmes Industriels (Institut national polytechnique de Lorraine). Il accompagne les petites entreprises dans leur développement d'activités en tant qu'expert et conseiller au sein de Cnam entrepreneur(s) au Conservatoire national des Arts et Métiers. Et il est également enseignant en management de projet et forme les enseignants au niveau national et européen.
Aurélien Ferry

Latest posts by Aurélien Ferry (see all)

One thought on “Pour produire, l’Homme ira extraire des minerais sur des astéroïdes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *