Cliquez ici pour activer la lecture rapide
Dome Hermetique

Pour survivre, l’Homme sera obligé de vivre sous des dômes hermétiques

  1. Pour gagner sa vie, l’Homme deviendra un solopreneur
  2. Pour se déplacer très rapidement, l’Homme utilisera un train dans un tube sous vide
  3. Pour se soigner, l’Homme créera ses organes pour régénérer ou remplacer ceux endommagés
  4. Pour amplifier ses caractéristiques physiques, l’Homme utilisera un exosquelette motorisé
  5. Pour évoluer, le web deviendra une intelligence artificielle se substituant à l’Homme
  6. Pour produire, l’Homme ira extraire des minerais sur des astéroïdes
  7. Pour survivre, l’Homme sera obligé de vivre sous des dômes hermétiques
  8. Pour se former, l’Homme ira dans des E-Universités hybrides
  9. Pour se divertir, l’Homme contrôlera le scénario d’un film en le visionnant
  10. Pour un bien être de l’esprit, l’Homme reprogrammera la mémoire et les souvenirs
  11. Pour produire « local », l’Homme créera des petits centres d’impression 3D
  12. Pour s’alimenter, l’Homme produira sa nourriture dans des fermes gratte-ciel
  13. Pour respecter l’environnement, l’Homme vivra dans des écovilles à énergie positive

Le réchauffement climatique du aux gaz à effet de serre, et la pollution atmosphérique sont des sujets de plus en plus préoccupants. Ces facteurs influent directement sur la santé, et augmentent les maladies respiratoires, asthme, allergies, mais également l’extinction de certaines espèces animales ou végétales, des répercutions sur des phénomènes météorologiques extrêmes.

Pour survivre, l’Homme sera-t-il obligé de vivre sous des dômes hermétiques ?

Depuis 1980, l’écrivain G.-J. Arnaud écrit une série de romans intitulée « La compagnie des glaces », ou l’atmosphère terrestre est irrespirable suite à l’explosion de la lune et ou les survivants sont obligés de vivre dans des villes sous globes que seuls relient des trains.

Cela reste de la science fiction. Mais est-ce si improbable ?

En 1960, l’ingénieur Buckminster Fuller décrit sérieusement un dôme géodésique de 3km de diamètre pouvant recouvrir une partie de Manhattan, visant à contrôler les conditions météorologiques intérieures, et réduire la pollution intra-atmosphérique. En 1979, une ville sous dôme a été proposée sans succès pour Winooski (Vermont), et en 2010 pour Houston. En 2010, la société Spantheon protège par un brevet international et des brevets nationaux l’invention d’un dôme géant de 1,2 miles de diamètres, soit presque 3 km, pouvant abriter une ville, grâce à une percée technologique sur des arches de maintien sans moment de flexion. Le but est de créer des habitats durables, avec de l’air non pollué, sous dômes transparents. Ces dômes sont imaginés pour recouvrir des parties de villes existantes.

La question n’est plus de savoir si l’Homme sera obligé de vivre sous des dômes hermétiques pour survivre, mais quand ?

Aurélien Ferry
Retrouvez cet article sur le site d'Aurélien, Relayeur.fr
Ingénieur en Génie des Systèmes Industriels (Institut national polytechnique de Lorraine). Il accompagne les petites entreprises dans leur développement d'activités en tant qu'expert et conseiller au sein de Cnam entrepreneur(s) au Conservatoire national des Arts et Métiers. Et il est également enseignant en management de projet et forme les enseignants au niveau national et européen.
Aurélien Ferry

Latest posts by Aurélien Ferry (see all)

One thought on “Pour survivre, l’Homme sera obligé de vivre sous des dômes hermétiques

Les commentaries sont fermés