Moustiques

Pour survivre, l’Homme dressera des moustiques cannibales

De nombreuses espèces vivantes sont en voies de disparition sur terre, des milliers sont protégées et certaines disparaissent chaque jour. Avouez-le, cette phrase vous attriste et tout comme moi, vous préférez voir un homme mourir dans un film plutôt qu’un animal ! Dites-le ! Mais il existe une espèce pour laquelle vous comme moi n’éprouvons aucune compassion. Pire, sa disparition provoquerait bien une certaine joie au fin fond de nous, il s’agit du moustique !

Health App

L’avenir de la Santé

La santé ne se limite pas à l’absence de maladie ou d’infirmité mais traite de l’état complet de bien être physique, mental et social des personnes. Les sciences mobilisées par le monde de la santé sont nombreuses : anatomie, biologie, immunologie, pharmacie, génétique… et toutes sortes de disciplines sont mises en place : IRM, biologie médicale, radiographie, échographie, chirurgie,…

Champ éoliennes

L’avenir du Secteur Energétique

Le secteur énergétique est une composante transversale qui intervient dans tous les secteurs d’activité : de l’habitat à l’industrie en passant par la biologie, la santé, les transports… Et des disciplines à tout niveau s’y intéressent : changement climatique, effet de serre, énergie renouvelables et non renouvelable, vecteur énergétiques, stockage d’énergie, économie…

Exosquelette

Pour amplifier ses caractéristiques physiques, l’Homme utilisera un exosquelette motorisé

La recherche actuelle tente de repousser de plus en plus les capacités et les caractéristiques physiques de l’être humain : le transhumanisme, par exemple, considère le handicap, la souffrance, la maladie et la paralysie comme inutiles et inacceptables. La recherche tente alors de créer des appareils motorisés qui permettent aux personnes ayant subi un accident paralysant de se mouvoir.

Salmonellaniaid

Pour se soigner, l’Homme créera ses organes pour régénérer ou remplacer ceux endommagés

L’Homme vit de plus en plus longtemps, ce qui implique inexorablement un vieillissement de la population. Plusieurs techniques existent aujourd’hui pour soigner les organes endommagés, défectueux ou malades : le don d’organe, technique très délicate, qui ne permet pas de transplanter toutes les personnes en attente ; les prothèses et organes artificiels, cette solution permet de palier au manque de greffons mais n’atteint pas le niveau de « perfection » des tissus vivants.